PA-Webzine - V1

 Conformité aux normes W3C.

 Tous les styles sont déclinables en une infinité de thèmes.

 Disponibilité immédiate

 Plus d'informations ...




Style en cours : Style00
Retourner à la présentation du Pack Webzine
SEUN KUTI
A deux jours du concert, la fièvre monte

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 334 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
#####

On aurait dit Fela en personne. En effet depuis l’annonce du concert de Seun Kuti, prévu pour ce samedi 14 février 2009, une sorte de fièvre s’est emparée des amoureux de cette musique, l’Afro beat dont Seun est aujourd’hui l’incarnation. Non pas simplement parce qu’il est le fils et digne héritier de son père Fela Ransome Kuti, mais parce que Seun, vingt cinq ans sonnés, est un prodige.

Il a fait le plein de tous les lieux culturels où il s’est produit au cours de sa tournée régio-nale, apprend-on.

C’est à juste titre que certains se posent la question de savoir si le théâtre de Verdure du Centre culturel franco nigé-rien Jean Rouch de Niamey aura suffisamment de places pour contenir les spectateurs, ce samedi 14 février, à l’occasion de son concert à Niamey. L’artiste, il faut le dire, est une véritable bête de scène. A la fois envoû-tant et captivant. Il est aussi bien danseur que musicien.

Il touche pratiquement à tous les instruments de musique, comme son immortel de père, Fela. En particulier le saxophone qu’il maîtrise à perfection. Son talent lui fait faire de cet instrument tout ce qu’il dé-sire, dit-on.

Grâce à la magie de cet instrument, il fait voyager les mé-lomanes dans les méandres de l’afro beat, cette musique qui chante l’Afrique.

L’Afrique des forêts, l’Afrique des savanes, l’Afrique des ressources minières inépuisables. Mais aussi l’Afrique malade de ses dictateurs, de ses dirigeants cupides, vénaux, corrompus.
Gorel Harouna

mercredi 18 mars 2009

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Newsletter
Sondages
test 1
Réponse 1:
Réponse 2
Réponse 3
Réponse 4