PA-Webzine - V1

 Conformité aux normes W3C.

 Tous les styles sont déclinables en une infinité de thèmes.

 Disponibilité immédiate

 Plus d'informations ...




Style en cours : Style00
Retourner à la présentation du Pack Webzine
Affaire Borrel Révélations sur les manips de l’Elysée
dsf dsf ds fg

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 628 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police

Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.




Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.Libération est en mesure de révéler les détails d’un transport judiciaire peu banal. Le 6 août, dans la plus grande discrétion, deux magistrates se présentent à l’Elysée dans le cadre d’une plainte pour des pressions sur la justice dans l’affaire Bernard Borrel - du nom de ce juge victime d’un meurtre non élucidé, en octobre 1995 à Djibouti.

vendredi 3 décembre 2010

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé.. Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Newsletter
Sondages
test 1
Réponse 1:
Réponse 2
Réponse 3
Réponse 4